Programme CARE : groupe de pratiques de psychologie positive à Grenoble

Le programme CARE est une pratique en groupe permettant de découvrir et de s’initier à la psychologie positive au quotidien. La psychologie positive est la science qui étudie les conditions et processus permettant l’épanouissement, le bien-être et le développement du potentiel des individus et des groupes (Gable & Haidt, 2005). Le programme CARE se base donc sur un ensemble de pratiques validées scientifiquement. Il vise à augmenter le niveau de bien-être, la flexibilité psychologique et les ressources psychologiques des individus.

  • Selon la psychologie positive, on parvient à un niveau de bien-être optimal lorsque sont réunies à la fois des émotions agréables fréquentes (bien-être hédonique) et le sentiment que notre vie a du sens (bien-être eudémonique).
  • La flexibilité psychologique est la capacité à élargir notre liberté et notre répertoire de réactions face à une situation, pour ne plus rester bloqué dans des comportements, des perspectives ou des schémas qui ne sont pas adaptés au contexte ou aux valeurs de l’individu.

Objectifs du programme

Le programme CARE est l’acronyme de Cohérence, Attention, Relation, Engagement. Il permet d’apprendre à prendre soin (« to care ») de soi, des autres et de son environnement de vie en s’appuyant sur trois processus :

  1. Apprendre à réorienter notre attention vers ce qui va bien et cultiver nos émotions agréables. « Le biais de négativité », c’est le nom que la science donne à notre tendance à nous focaliser sur les évènements négatifs. Nous pouvons parfois ruminer plusieurs heures sur un problème ou un conflit mineur. La psychologie positive nous propose quelques pratiques pour être capable de ne pas rester enliser dans des ruminations mentales en accordant une même importance à ce qui va bien. Il ne s’agit pas de nier les évènements négatifs, mais d’accorder une importance égale à l’ensemble des réalités, aussi bien celles positives que négatives.
  2. Développer des relations épanouissantes et bienveillantes avec soi, les autres et son environnement de vie. On a souvent tendance à se comporter comme un juge sévère avec soi-même, à se dévaloriser pour une erreur ou un échec. Le programme CARE amène à questionner ces réactions automatiques et permet d’initier un travail sur l’acceptation et l’estime de soi. Il vise aussi à faire évoluer le rapport que l’on a aux autres pour développer des relations plus épanouissantes.
  3. Développer une cohérence avec ses valeurs et un engagement dans des activités et actions qui ont du sens pour nous, pas après pas. Les modèles scientifiques du bien-être mettent en relief l’importance de ce facteur pour développer un bien-être durable.

Les auteurs

Le protocole CARE a été élaboré par 4 personnes aux profils complémentaires, ce qui donne au programme un bel équilibre entre l’aspect scientifique théorique et l’aspect pratique :

  • Rebecca Shankland : enseignante-chercheuse en psychologie positive et responsable du diplôme universitaire de psychologie positive de Grenoble.
  • Ilios Kotsou : docteur en psychologie spécialisé dans les compétences émotionnelles.
  • Jean-Paul Durand : professionnel formé à la psychologie positive et formateur à l’Approche Centré Compétences.
  • Christophe André : célèbre psychiatre et psychothérapeute français, précurseur de la psychologie positive et de la méditation de pleine conscience en France.

Bénéfices et validité scientifique

Un certain nombre d’études scientifiques ont démontré l’efficacité des pratiques de psychologie positive inclues dans le programme CARE :

  • Augmentation du bien-être subjectif: augmentation de la fréquence des émotions positives et du sentiment d’être satisfait de sa vie ; diminution des émotions négatives. (Seligman & Al., 2005)
  • Augmentation du niveau de bien-être psychologique : vivre une vie qui a d’avantage de sens, sentiment de croissance personnelle, acceptation de soi… (Bolier & Al, 2013)
  • Diminution des symptômes dépressifs (Sin & Lyubomirsky, 2005)
  • Savourer l’instant présent et amplifier les émotions agréables (Hurley & Kwon, 2011 ; Schueller, 2010)
  • Augmentation du niveau d’optimisme (Meevissen & Al., 2011)
  • Augmentation du sentiment de connexion et d’appartenance social (Emmons & McCullough, 2003)
  • Augmentation du sentiment de gratitude (Emmons & McCullough, 2003 ; Lyubomirsky & Al., 2011)

Animateur du programme CARE

Joran Farnier, je suis psychologue clinicien et psychothérapeute. Toujours curieux d’apprendre de nouvelles pratiques et connaissances sur le potentiel de l’esprit humain, je me suis formé à la psychologie positive. J’ai ainsi validé le diplôme universitaire de psychologie positive de  Grenoble, sous la direction de Rebecca Shankland. J’aime prendre le temps de mettre en pratique les outils personnellement afin de les intégrer pour les proposer à d’autres personnes dans un second temps.

J’ai ainsi été participant au programme CARE avant de l’animer à mon tour. Par la suite, j’ai pu animer ce programme dans différents contextes : à l’IUT de Grenoble auprès d’étudiants de deuxième année, auprès de salariés de l’entreprise Guichon Valves et maintenant pour des particuliers au sein de mon cabinet de psychologie.

Organisation et inscription

Le programme CARE contient 8 séances hebdomadaires de 2 heures. Un carnet de pratiques est donné aux participants pour leur permettre de pratiquer entre les séances et lorsque le programme est terminé.

Pour l’inscription, un entretien téléphonique de 30 minutes est réalisé avec chaque participant pour répondre aux questions et s’assurer que le programme CARE est adapté à votre profil. Un maximum de 10 participants par groupe.

Le programme CARE se déroule à mon cabinet de psychologie, au centre-ville de Grenoble.

Pour connaître les prochaines dates du programme, obtenir les tarifs ou avoir plus d’information, vous pouvez utiliser le formulaire suivant ou bien me contacter par téléphone (06 51 31 68 31) :

Votre nom et prénom : *

Votre adresse email :

Votre numéro de téléphone : *

Votre message *

* Champs requis

Article rédigé par et mis à jour le