Groupes d’analyse de la pratique à Grenoble

Je suis psychologue clinicien-psychothérapeute et je propose d’intervenir auprès d’établissements pour la mise en place de groupes d’analyse de la pratique, de groupes de paroles ou de formations à destination de l’équipe professionnel.

Groupes d’analyse de la pratique ou supervision en Isère

Je propose des groupes d’analyse de la pratique à destination des équipes professionnelles qui travaillent au contact des personnes âgées. J’interviens sur des établissement situés autour de Grenoble, dans le département de l’Isère. Je peux également recevoir les équipes à mon cabinet de psychologie situé dans l’hyper-centre de Grenoble.

L’analyse de la pratique est une méthode de formation, de réflexion et de perfectionnement basée sur l’analyse d’expériences professionnelles par un groupe de personne exerçant la même profession.

L’analyse de la pratique professionnelle génère plusieurs bénéfices pour l’équipe :

  • Apporte de la réflexion, de la conscience, du sens, de la maturité et une prise de recul sur sa pratique quotidienne
  • Développe des capacités de compréhension et d’ajustement à autrui
  • Complexifie les représentations et la compréhension de la réalité
  • Évite une mécanisation de la pratique, notamment lorsqu’elle implique des relations humaines
  • Apporte une réflexion et une évolution du positionnement et de l’identité professionnelle
  • Permet de mettre en place de meilleures stratégies d’adaptation aux difficultés et au stress

Groupes de paroles à Grenoble

Les groupes de paroles permettent de mettre à disposition des professionnels un espace d’expression et d’échange autour de leur vécu au travail, et notamment des situations difficiles.

Le groupe de paroles permet de renforcer le sentiment d’appartenance à une équipe et d’apaiser les personnes par le partage et l’expression des difficultés qu’elles peuvent rencontrer.

Afin de faciliter la parole, la réflexion et l’établissement d’un climat de confiance dans le groupe, je fixe plusieurs règles de fonctionnement :

  1. Le volontariat : chaque personne doit participer volontairement au groupe.
  2. La confidentialité : ce qui se dit dans le groupe doit rester confidentiel et ne peut en sortir.
  3. Le non jugement et le respect de la parole : chaque personne doit respecter la parole des autres, indépendamment de l’ancienneté ou du niveau hiérarchique.
  4. La liberté de parole : chaque personne est libre de prendre la parole ou de rester silencieuse lorsqu’elle le souhaite.

Expérience personnelle

Mon expérience en institution m’a fait prendre conscience du rôle central de l’équipe soignante dans le bien-être du public accueilli, agissant en retour sur le sentiment d’efficacité et de bien-être des professionnels.

J’ai vite compris qu’un psychologue en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) n’avait pas le temps de prendre en charge tous les résidents en souffrance. En effet, les études actuelles confirment que deux tiers des personnes accueillies en institution souffrent de démence (Ramaroson et al., 2003), et 85% présentent une affection neuropsychiatrique (état dépressif, démences, agressivité, agitation, anxiété, confusion, délire, hallucinations) (Kuhnel, Iraki, Tranchant, & Aspe, 2010). Je me suis donc questionné sur les stratégies que j’avais à ma disposition pour décupler l’effet thérapeutique pour le même temps investit.

  • Ma première stratégie fut de construire une échelle d’évaluation pour identifier les personnes les plus vulnérables afin de les rendre prioritaire dans la prise en charge thérapeutique.
  • Ma seconde stratégie fut de transformer une partie des prises en charge individuelles par des prises en charge groupales. Cela a permit de décupler l’effet thérapeutique en agissant sur 5 à 10 fois plus de résidents en même temps. De plus, l’effet de groupe a permis une meilleure stimulation de l’humeur et de la motivation ainsi que l’établissement de liens sociaux entre les résidents qui pouvaient parfois perdurer en dehors des groupes.
  • Ma troisième stratégie a été de travailler au niveau institutionnel en proposant une formation à l’équipe soignante et la possibilité de réfléchir sur leur pratique. Ma réflexion était qu’investir une heure à former 10 professionnels en contact permanent avec les résidents allait permettre d’avoir un effet plus durable et sur plus de résidents que d’investir une heure de suivi avec un seul résident. Cette réflexion m’a amené à considérer chaque unité d’accueil comme un écosystème relationnel complexe intégrant les résidents, l’équipe soignante et les familles. Mon objectif était de rendre l’écosystème institutionnel thérapeutique en permettant aux soignants de promouvoir des activités, de transformer l’unité de soin en une unité de vie collective et de faciliter l’établissement de relations positives inter-résidents et résidents-soignants.

C’est pour ces raisons que j’affectionne particulièrement le travail à un niveau institutionnel en portant intérêt au fonctionnement, aux demandes et aux pratiques du personnel de soin. Ma pratique m’a montré que la formation et la réflexion sur sa pratique représentaient un investissement efficace pour le bien-être de la population accueillit et de l’équipe soignante.

Informations et devis

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les formations que je propose, vous pouvez me contacter par téléphone (06 51 31 68 31) ou en utilisant le formulaire ci-dessous.

Je réalise également des groupes thérapeutiques à Grenoble à destination des personnes accueilli par les institutions.

Votre nom et prénom : *

Votre adresse email :

Votre numéro de téléphone : *

Objet du message :

Votre message *

* Champs requis